Quels sont les savoirs essentiels au Bushcraft ?

Bushcraft, Camping sauvage, Outdoor, Survie -

Quels sont les savoirs essentiels au Bushcraft ?

Sommaire : 

- Le bushcraft, plus en détails

- Les compétences

- Quel acier pour mon couteau bushcraft ?

- Quel sac à dos pour le bushcraft ?

- Où faire du bushcraft en France ?

- L'importance d'un kit de survie !

 

Il est vrai que notre société bénéficie d'un confort et d'un luxe déconcertant et nous en oublions même d'où nous venons. Avant d'avoir un toit pour nous abriter, nos ancêtres étaient contraints de procéder à une pratique que l'on nomme le Bushcraft, une discipline qui permet de vivre en pleine nature et en toute autonomie, grâce aux éléments qu'elle propose.

Par ailleurs, il s'agit d'une activité plein air toujours d'actualité employé par des personnes qui souhaitent se ressourcer et rentrer en communion avec la nature.

À ne pas confondre avec le survivalisme, il s'agit de la même activité mais la finalité n'est pas la même, comme évoqué juste au-dessus les bushcrafteurs font cela dans le but de se déconnecter de la société sur une certaine durée pour se rapprocher de la nature. Tandis que les survivalistes, eux, pratiquent cette activité pour se préparer à d'éventuelles catastrophes, qu'elle soit naturelle, économique ou sanitaire à échelle locale ou mondiale ou même encore pour des raisons cataclysmiques. 

Le bushcraft, plus en détails

Cette activité est également appelé Woodcraft ou encore arts des bois, elle peut être considéré comme étant un loisir et nécessite d'associer ses compétences à ses connaissances. Le but est de vivre en pleine nature, en lui portant le moins préjudice, c'est-à-dire en ne la polluant pas ou encore en ne portant pas atteinte à la faune et la flore.

Pour y parvenir, de l'expérience ainsi qu'un apprentissage regroupant différentes techniques et méthodes sont nécessaires. Celles-ci vous permettront de vous passer des produits ou autres vous apportant un confort maximal, dont vous bénéficiez chaque jour en société. 

On peut retrouver certaines de ces techniques et méthodes dans des activités plein air tels que le trekking, la marche ultra-légère, les raids nature, la photographie animalière, des randonnées à chiens de traineau, du fastpacking, par les scouts ou encore par les militaires et biens d'autres.

Les compétences

Je pense que la première compétence à maîtriser ne vous surprendra pas, il s'agit tout simplement de…

  • faire du feu

Effectuer cette tâche est primordial, elle sert à se réchauffer, à faire cuire de la nourriture, à être éclairé mais également à rendre une eau plus potable en brûlant les bactéries. Je pense que vous avez assez regardé Koh-Lanta pour vous rendre compte de l'importance d'un feu sur une île où vous êtes livré à vous même !

Pour ce faire, il existe principalement deux techniques, ce sont les plus utilisées : par friction et par percussion. 

- Friction

Ce moyen vous permet de créer de la chaleur par le biais d'un échauffement entre deux éléments. Vous connaissez très certainement cette technique, il suffit de prendre un bout de bois assez fin mais également assez robuste pour qu'il ne cède pas à la pression que vous allez exercer. Ce bout de bois devra être placé perpendiculairement à l'autre élément, un combustible, et donc de préférence des copeaux de bois ou de la petite paille, mousse. Une fois cela effectué, vous n'aurez qu'à placer le bout de bois entre vos deux mains, puis de créer un mouvement de rotation dessus pour qu'il puisse créer une chaleur, puis par la suite créer de la fumée et des flammes. 

- Percussion 

Pour réaliser un feu par percussion, vous aurez besoin d'un élément inoxydable et d'un silex. Vous devrez frotter le silex sur l'élément inoxydable de sorte à projeter l'étincelle sur les combustibles que vous aurez placés au préalable. 

Cette technique est plus facile à prendre en main que la première citée, la méthode par friction nécessite plus d'expérience. 

C'est à ce moment-là que le couteau multifonctions Ignitro, de la marque Outdoor Edge intervient ! 

Voici une photo en pleine action, du couteau multifonctions Ignitro

En plus de vous aider dans la coupe de bois, il vous permet également d'allumer un feu grâce au forro qui se trouve dans le manche, accompagné d'amadou, un excellent combustible.

  • Rendre de l'eau potable

Pour rappel, l'eau est l'élément le plus essentiel à notre survie, notre corps étant composé à environ 60% d'eau, il est primordial pour notre organisme d'être alimenté en eau, bien plus que la nourriture ! 

En effet, un être humain peut tenir seulement 3 jours sans boire de l'eau, alors que nous pouvons tenir 30 jours sans manger, l'eau est donc 10 fois plus importante que les aliments. 

Pour rendre de l'eau potable, il va falloir la faire bouillir filtrer et la désinfecter, vous devrez la rendre en état d'ébullition, cette étape permet de neutraliser la presque totalité des microbes pouvant nuire à votre santé. Il existe une deuxième mais également une troisième solution pour rendre de l'eau potable, la deuxième est d'avoir en sa possession une bâche propre à utiliser uniquement dans ce but, puis l'installer de sorte à ce qu'elle puisse stocker et contenir de l'eau de pluie, comme vous l'aurez compris, pour cette technique, un temps pluvieux est requis.

  • Préparation de la nourriture

Cuisiner demande du temps et des efforts, et les repas spéciaux risquent de se perdre au fond de votre sac si vous ne décidez pas du moment où ils seront consommés. Si vous voyagez en groupe, déléguez quelqu'un pour être sous-chef ou boulanger tous les soirs jusqu'à ce que cela devienne une habitude. Trouvez des occasions qui doivent être célébrées - les kilomètres parcourus, les anniversaires (célébrez le jour même dans le mauvais mois), développez votre organisation et votre maitrise des compétences.

Préparation de nourriture dans un campement sauvage d'hiver 

Attrapez un poisson, apprenez à identifier une ou deux plantes simples pour le thé, ou cueillez des baies. Quelque chose de frais ajoutera une étincelle bien nécessaire à un long voyage. misez sur les fruits et les légumes que vous connaissez.

Ensuite à vous de jouer pour préparer tout cela et le mettre sur le feu.

Marmite de préparation de nourriture en buschraft sur feu de camp

Découvrez nos ustensiles de cuisine outdoor >>ici<<

Faites germer de la luzerne. Faites du pain. Faites fermenter votre propre choucroute. Fumez votre poisson. Faites un gâteau. Mangez mieux dans les bois que chez vous. La nourriture peut faire la différence entre un bon voyage et un voyage difficile, la cuisine en pleine nature peut renforcer et rapprocher les gens. Et surtout, allez manger dans un établissement adapté à la forêt à la fin du voyage pour fêter ce que vous avez fait.

  • Dormir en pleine nature

Pour dormir dans un environnement comme celui-ci, il existe 3 moyens assez pratiques, il s'agit de dormir à l'aide d'un tarp, d'un hamac ou bien une tente. Pour les plus à l'aise, si le climat le permet, vous pouvez dormir à même le sol avec un duvet, de plus une moustiquaire peut s'avérer utile dans certains endroits, grâce à elle vous gagnerez en sommeil et votre peau ne vous démangera pas !

 

  • Se nourrir en pleine nature

Grâce aux connaissances et aux compétences que vous aurez apprises au fur et à mesure vous pourrez pêcher, chasser, manger des insectes comestibles ou encore pratiquer le pistage et le piégeage. 

Le pistage est l'art de reconnaître les empreintes des animaux et des indices laissé derrière eux, prendre connaissance des êtres vivants présents dans le même environnement que vous ainsi que la reconnaissance des chemins de passages naturels. 

Le piégeage est une chasse passive, vous pouvez donc fabriquer votre piège, le placer et le camoufler, puis partir faire autre chose, comme vous occuper de la coupe de bois pour effectuer le sommier de votre futur lit. Le piège vise à être adapté à la cible, c'est-à-dire en terme de taille mais également de comportement. Il existe plusieurs types de piège, comme ceux destinés à attirer, à capturer vivant et pleins d'autres, maintenant à vous de choisir celui qui sera le plus adapté à votre environnement ainsi qu'à votre proie.

  • L'utilisation des outils

Ils représenteront un avantage certain et contribueront au bon déroulement de votre session bushcraft. Plusieurs outils arrivent à subvenir aux besoins d'un bushcrafteur qu'il rencontre lors de son périple, tels que des couteaux, des machettes, des serpes, des hachettes et des scies.

Quel couteau pour le bushcraft ?

Les couteaux sont les outils les plus répandus dans ce domaine, ici il est question du couteau fixe Bushcraft Survival Black Carbon II, de la marque Morakniv. Il s'agit d'un modèle très résistant grâce aux matériaux utilisés dans sa conception ainsi que les propriétés qui en découlent. Ce modèle très tranchant, possède une lame en carbone, idéale pour les coupes de précisions mais aussi pour créer des étincelles en le frottant sur un forro et pour sculpter minutieusement du bois.

Vous pouvez retrouver ce modèle juste ici.

- Quelle machette pour le bushcraft ?

Cet outil puissant saura accomplir n'importe qu'elle tâche que vous lui confierez ! Il s'agit évidemment de la machette "Kukri Plus" de la marque Cold Steel. Ce modèle possède énormément de caractéristiques avantageuses concernant son utilisation, tels que sa puissance déconcertante grâce à son parfait équilibre, avec une superbe force d'impact qui en résulte, très robuste, propose des coupes et des cisailles idéales grâce à la forme de la lame incurvée et se trouve être un outil très maniable et fonctionnel. 

Vous pouvez retrouver ce modèle juste ici.

- Quelle serpe pour le bushcraft ?

Nous ne commercialisons pas de serpes, mais ce modèle s'y apparente grandement, grâce à la forme de la lame de cette machette qui est particulière aux serpes. Il s'agit ici de la machette Yoki de la marque Silky. Cet outil est très utile pour tailler du bois, élaguer, mais aussi débroussailler. Vous pourrez donc dégager et éclaircir une zone pour vous installer dans des conditions optimales, tout en commençant à tailler du bois pour vous créer un sommier ou encore un feu de camps ou même un piège.

Vous pouvez retrouver ce modèle juste ici.

- Quelle hachette pour le bushcraft ?

Cette hachette est le modèle idéale pour le bushcraft, elle est née pour ça ! Il s'agit ici de la hache Kobra de la marque Wildsteer. La Kobra s'adapte à tous types de coupes, vous n'aurez plus d'excuses pour ne pas allez couper du bois. En effet, elle est dotée d'un double manche, le premier est en Tactiprène, il vous servira pour tous ce qui est coupe à la volée et travaux de force. Le second est en paracorde et vous permettra d'être plus minutieux grâce à ses prises rapprochées qui vous permettront d'effectuer des coupes fines et précises. De plus, il peut fendre, tailler et couper du bois.

Vous pouvez retrouver ce modèle juste ici.

- Quelle scie pour le bushcraft ?

Cet outil vous facilitera grandement la tâche, pour ce qui concerne les bûches de bois avec un assez gros diamètre. Il s'agit ici de la scie pliante compacte et légère Bigboy 2000 de la marque Silky. Sa lame épaisse et rigide ne fera qu'une bouchée des branches à scier, étant incurvée elle saisit aussi parfaitement le bois pour un sciage sans effort. Elle est surprenante car c'est un outil compact et léger qui vient facilement à bout de bûches de 18cm de diamètre.

Vous pouvez retrouver ce modèle juste ici.

Grâce à ses outils vous pourrez construire un sommier, grâce à plusieurs branches assez épaisses que vous couperez, puis vous les attacherez avec de la corde ou bien avec du fil épais. Mais aussi d'autres outils comme une lance en bois à partir d'une branche que vous aurez taillée au préalable avec une pointe en son bout, qui vous servira pour la pêche. 

Il s'agit du couteau recommandé précédemment, retrouvez le ici.

Quel acier pour mon couteau bushcraft ?

Étant donné que durant ce périple, vous allez énormément utiliser votre outil de coupe, il vous faut un outil solide avec un acier résistant et qui reste facilement aiguisable, afin de conserver son tranchant et qu'elle s'émousse le moins possible. L'acier idéal serait l'acier carbone ou bien l'acier à outils, ils sont réputés pour être très résistants et facilement affûtable, ils nécessitent que peu de ressources.

Quel sac à dos pour le bushcraft ?

Acquérir toutes les connaissances nécessaires à sa survie c'est bien mais si vous n'êtes pas bien équipé, vous n'irez pas très loin. 

C'est pourquoi il vous faudra acquérir un sac à dos adapté à vos besoins mais aussi aux conditions hostiles auxquelles vous serez amené à être confronté pour pouvoir transporter tous vos équipements et vêtements. De ce fait, vous aurez besoin d'un sac à dos doté d'un grand espace de stockage et pour désigner cela, on parle en litre.

Le sac BP25 de la marque Nitecore, semble répondre à tous ces critères.

Il possède un espace de stockage de 25L, ce qui représente un espace suffisant pour stocker tout ce dont vous avez besoin. Dans le but qu'il puisse offrir encore plus d'espace de stockage, on lui a attribué un système MOLLE, qui lui permet d'y accrocher d'autres petits sacs sur le devant du sac et sur les côtés. Fabriqué à partir de Nylon 1000D, ce matériau rend ce modèle solide et d'excellente qualité, tout en restant léger. Il présente un revêtement water-proof et anti-salissure afin de résister aux conditions climatiques ainsi qu'à la flore.

Voici le modèle en question, pour le retrouver cliquez juste ici.

De plus, il est également confortable, et c'est un point très important, car vous serez amené à porter sur votre dos cet outil EDC, durant de longues heures, il est donc tout à fait normal que vous ne finissiez pas votre journée avec les épaules en "compotes". Cet élément s'explique grâce au matériau de qualité qui est utilisé pour les sangles et présente une sangle de poitrine ainsi qu'une sangle au niveau de la taille, pour mieux répartir le poids de votre sac.

Où faire du bushcraft en France ?

Il existe deux possibilités : soit vous connaissez le propriétaire d'une forêt privée et vous lui demandez l'autorisation ou bien vous vous rendez dans une forêt du domaine public. 

Si vous optez pour l'option forêt du domaine public, tout est interdit, à l'exception de demander leur permission à la municipalité également. Sinon, vous serez condamné à mourir de froid car il faut respecter la loi en vigueur.

⚠️ Et bien évidemment, le feu n'est pas la seule raison de ces directives, mais aussi la pollution ou encore la déforestation, vous devrez laisser l'endroit tel quel, lorsque vous l'avez trouvé et vous ne devrez pas abattre des arbres, mais plus couper des branches pour créer votre abris. ⚠️

Discrétion, bon sens et respect des lieux sont des valeurs importantes dans le domaine du bushcraft. 

L'importance d'un Kit de survie !

Il est toujours plus prudent d'avoir sur soi, un kit de survie. On ne sait pas ce qui peut arriver, il se pourrait que vous perdiez votre chemin, que vous soyez coincé et que vous ne puissiez pas sortir.

L'obtention de ce kit est donc primordial pour ce genre d'activité outdoor, grâce aux différents éléments qu'il abrite, vous pourrez vous en sortir facilement en cas de pépin.

Vous pouvez retrouver ce modèle juste ici.

Il contient un sifflet afin d'attirer l'attention des sauveteurs si vous êtes ensevelis par des rochers et que vous ne pouvez pas bouger, une boussole si jamais vous deviez retrouver votre chemin. Mais également une scie, un purificateur d'eau, un fil de cuivre + un cordon, un silex ainsi qu'un aiguiseur pour vous aider durant votre session bushcraft. Sans oublier une lampe torche, qui vous aidera à voir dans l'obscurité si jamais votre feu était amené à s'éteindre au beau milieu de la nuit.

 

Théo D.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

ARTICLES RECENTS

Top 8 des meilleurs couteaux de survie
Top 8 des meilleurs couteaux de survie
Un bon couteau de survie peut littéralement vous sauver la vie,Bien sûr, vous n'en aurez peut-être pas besoin si vous...
Lire plus >
Comment bien choisir sa hache?
Comment bien choisir sa hache?
Cela vous plairait d'acquérir d'une hache? Mais quel modèle de hache choisir et comment s'y retrouver? Sommaire  Tou...
Lire plus >
Les coffres-forts sont-ils vraiment nécessaires ?
Les coffres-forts sont-ils vraiment nécessaires ?
Vous avez besoin de garder vos armes et vos précieux biens à l'abri des personnes non autorisées ? Nous vous proposon...
Lire plus >