Comment bien choisir ses couteaux de cuisine ?

Couteaux, Couteaux de cuisine -

Comment bien choisir ses couteaux de cuisine ?

Le couteau est l'ustensile de cuisine par excellence. 

Ils doivent donc être choisis avec soin en fonction du type de cuisine que vous pratiquez. Pour découper, émincer, trancher, hacher vos fruits, légumes, viandes, poissons, pains, nous vous proposons une multitude de couteaux. Et nous sommes là pour vous aider à faire le bon choix. 

Sommaire 

 

1. L’anatomie du couteau de cuisine

2. Les principaux types de couteau de cuisine

3. L’entretien des couteaux de cuisine

 

1. L’anatomie du couteau de cuisine : 

Un couteau possède différentes parties, la lame avec le tranchant, la mitre avec la garde, le manche avec la soie.

  • La lame et le tranchant qui permettent une découpe précise et nette peuvent être faits en différents matériaux, comme l'inox ou l'acier de carbone. Chaque matériau possède ses spécificités :


 - L'inox : Très résistant à la corrosion et à l'oxydation, vos couteaux de cuisine feront face aux variations de température et d’humidité. Cet acier possède une bonne qualité de coupe et demande peu d’entretien mais sa lame est moins résistante que le couteau en acier de carbone.

 

Couteau à fromage - Arcos en acier inoxydable

 - L'acier au carbone : Présente une structure plus robuste que l'acier inoxydable. Sa qualité de coupe et son tranchant sont élevés et il s’aiguise avec facilité. Mais si on ne l’entretient pas correctement il peut s’oxyder facilement car l'humidité peut faire rouiller l'acier de carbone. A noter qu’un couteau en acier de carbone est interdit au lave-vaisselle, ainsi que les séjours prolongés dans l'eau.

Couteau Santoku Suraisu - Kane Tsune en acier de carbone

Couteau Santoku Suraisu - Kane Tsune en acier de carbone

 

  • La mitre et la garde, ces deux parties forment le centre du couteau et empêchent la main de glisser sur la lame. La mitre est la partie métallique entre la lame et le manche. Elle est fixée sur la lame, elle renforce la solidité du couteau et lui donne un aspect plus esthétique. Elle est parfois remplacée par une virole, souvent vue sous forme de bague. Quant à la garde, c'est tout simplement le prolongement de la mitre jusqu'au tranchant de la lame pour sécuriser les manipulations.

 

  • La soie, C’est le prolongement de la lame dans le manche. Elle permet l’assemblage du manche et de la lame. On reconnaît facilement un couteau pleine soie grâce à la présence de rivets sur le manche qui servent à maintenir la lame avec les deux parties du manche.

    Un couteau pleine soie sera plus lourd, plus solide avec un meilleur équilibre et donc de meilleure qualité.

Couteau couperet Universal - Arcos

 

Couteau couperet Universal à rivet - Arcos

 

 

2. Les principaux types de couteau de cuisine : 

Couteau de chef : Le couteau de chef ou couteau professionnel est le symbole du chef cuisinier. Caractérisé par sa pointe, il est un outil très important pour votre cuisine que vous soyez un professionnel ou cuisinier amateur. Un indispensable de votre équipement de cuisinier ! L'extrémité de sa lame permet de découper très finement et de sublimer les aliments tels que les poissons crus à chair riche, les viandes, les herbes fraîches, les fruits, etc.

Couteau de chef

 

Couteau Santoku : Originaire du Japon c’est un couteau polyvalent. L'extrémité de cette lame est incurvée, formant un angle d'environ 60°. Cette conception qui lui est propre permet de découper très finement les poissons crus à chair riche (saumon, truite, etc.), les viandes, les herbes fraîches, les fruits, etc. Cette polyvalence rappelle un couteau de chef, le couteau Santoku est finalement une version japonaise avec ses propres caractéristiques. La différence avec le couteau de chef est que la plupart des couteaux Santoku possède un martelage élégant qui est en fait une propriété antiadhérente, les creux ainsi formés font office d'alvéoles, permettant aux aliments découpés de ne pas coller à la lame.

Couteau Santoku

 

 Couteau couperet :  Ce modèle est idéal pour la découpe de fruits et légumes, pour différents types de coupes comme en émincé, en bâtonnet ou encore en tagliatelles pour un taillage fin et parfait.

 

Couteau d’office : Ce couteau à lame de taille réduite à sa place dans chaque cuisine. Il est très polyvalent vous pouvez l’utilisez pour de multiples tâches comme la coupe de tranches fines ou l’épluchage de fruits et légumes mais également à table lors de la dégustation de vos plats. Équeuter les fraises, peler et trancher des pommes, détailler des légumes. Sa lame petite et pointue permet de détailler avec précision.

 

 

Couteau de découpe : Le couteau de découpe avec sa lame rigide est idéal pour une découpe nette et précise de tout type d'aliments, il vous permet de trancher la viande ou le poisson avec facilité, pour obtenir de belles tranches fines et homogènes. La particularité de ce couteau est qu'il est aiguisé seulement d'un côté, son asymétrie vous propose une découpe à deux coté, par exemple les sushis auront une surface lisse pour un confort en bouche et une surface biseautée pour permettre au poisson de mieux adhéré au riz.

 


Couteau hachoir : Grâce à son tranchant plus résistant et à sa forme en biseau, le couteau hachoir est parfait pour couper de petits os, hacher ou encore concasser. Il permet par exemple de séparer deux côtelettes en sectionnant les bouts de cartilages.

 

 

 

 

 3. L’entretien des couteaux de cuisine 

Vous avez fait votre choix du ou des couteaux adaptés à vos besoins, maintenant pour maintenir leur tranchant durablement il est important de les entretenir efficacement. 

Pour les couteaux en acier de carbone : Malgré leurs rigidités supérieures à la moyenne, comme tout couteau, il doit être bien affûté pour conserver la qualité de son tranchant vous pouvez aiguiser la lame à l’aide d’une pierre à aiguiser de préférence. 

La lame contient un taux de carbone supérieur à la moyenne, elle sera donc plus sensible à la corrosion. Si elle n'est pas lavée et séchée correctement, elle pourra rouiller. A conserver dans un endroit sec. Pour une conservation optimale de ses qualités et de sa performance sur le long terme ce couteau est interdit au lave-vaisselle. Il vous suffit de le laver à la main avec un savon doux, de le rincer et de le sécher immédiatement. 

 

Pour les couteaux en acier inoxydable : Malgré qu’ils soient autorisés au lave-vaisselle, cela est vivement déconseillé la lame risque de perdre en tranchant et de s’user plus rapidement.  Il vaut mieux nettoyer le couteau, directement après son utilisation, à l’aide d’une éponge douce et d’eau savonneuse. Et le sécher correctement après. 

Pour tous types de couteau utilisez toujours une planche à découper, ainsi vous préservez plus longtemps le fil de la lame. Affûter les couteaux en préventif plutôt qu’en correctif, Nous vous conseillons une à deux fois par semaine en usage professionnel, et une à deux fois par mois en usage domestique.

Le + une housse de transport à couteau, conçue en polyester noir, une matière robuste qui présente une très bonne tenue dans le temps. Epais mais peu lourd, le polyester protège votre matériel des chocs et votre dos, tout en restant facile à transporter du fait de sa légèreté.


Enfin pour protéger vos lames contre les traces d'oxydation qui les ternissent. Nous vous conseillons d’utiliser une pâte à polir. A appliquer avec un chiffon doux ses effets bénéfiques se verront instantanément. Une fois terminé vous pouvez utiliser une huile de camélia avec un chiffon sec en peau de chamois de préférence, pour une brillance et un éclat de vos lames impeccable.

 

Notre article n'a pas répondu à vos attentes ? Contactez notre équipe et posez-nous directement votre question !  

A bientôt,

Maissane M.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

ARTICLES RECENTS

Comment bien choisir sa hache?
Comment bien choisir sa hache?
Cela vous plairait d'acquérir d'une hache? Mais quel modèle de hache choisir et comment s'y retrouver? Sommaire  Tou...
Lire plus >
Quels sont les savoirs essentiels au Bushcraft ?
Quels sont les savoirs essentiels au Bushcraft ?
Sommaire :  - Le bushcraft, plus en détails - Les compétences - Quel acier pour mon couteau bushcraft ? - Quel...
Lire plus >
Les coffres-forts sont-ils vraiment nécessaires ?
Les coffres-forts sont-ils vraiment nécessaires ?
Vous avez besoin de garder vos armes et vos précieux biens à l'abri des personnes non autorisées ? Nous vous proposon...
Lire plus >